Domaine Christophe Curtat

228, route de Lamastre
07300  Tournon-Sur-Rhône
Téléphone: 06 25 67 39 40

Lu sur le site de Vignerons d’Exception …

 

Christophe Curtat vinifie plusieurs grands vins à Saint-Joseph: “Nomade” en rouge et “Sous l’Amandier” en blanc. Une étoile montante parmi les jeunes vignerons du Rhône septentrionnal.

Etendue sur 80 km de rive droite du Rhône entre Ampuis et Valence, ou entre Condrieu et Cornas pour parler AOP, Saint-Joseph est une appellation parfois présentée comme un  “petit Côte-Rôtie”. En effet, à l’ombre de cette appellation rare et chère, on trouve à Saint-Joseph de magnifiques syrahs à des prix nettement plus abordables… mais la qualité est encore très hétérogène, et on peut y trouver des vins médiocres comme des monuments ! Qui a déjà dégusté ses Saint-Joseph sait déjà que Christophe Curtat bâtit des vins rouges et blancs appartenant à la seconde catégorie !

Christophe Curtat raconte ses débuts au magazine Le Point (qui lui consacrait la Une de son Spécial Vins en 2010 : “Le déclencheur a été Yves Cuilleron. J’allais souvent chez lui acheter du vin. Il m’a dit : “t’es tout le temps chez nous, t’es fils de paysan, tu sais qu’il fait froid l’hiver et chaud l’été, tu aimes goûter le vin, lance-toi.” J’ai commencé en 2005, un petit bout de vigne en location, on a tout bu avec les copains. En 2006, j’ai trouvé 1 hectare à louer [à Pascal Jamet, ndlr] et j’ai commencé à vendre. J’ai tout le temps squatté chez les autres [François Villard, Yves Cuilleron, ndlr], c’est pour cela que mon vin s’appelle Nomade. J’aide à la vinification en échange du prêt du local. Aujourd’hui, j’ai 4 hectares, et enfin je vais être chez moi.

Depuis 2010, CC (il tient à ses initiales, et en a fait son logo !) est installé, vinifie dans des installations impeccables, ce qui lui a permis de passer un nouveau cap qualitatif… sans prendre “la grosse tête” ! Si ce n’est déjà fait, il est temps d’encaver ses superbes Saint-Joseph à moins de 20 euros. Explosion de fruits rouges et fines notes fleuries (violette), élevage sous bois bien mesuré, structure propre aux “vrais” Saint-joseph : présente, mais toute en douceur. S’ajoutent équilibre, longueur, et capacité au vieillissement : tout y est, en rouge comme en blanc ! Les blancs 2012 sont parfaits à boire aujourd’hui, et on peut commencer à déguster les rouges 2011, même s’ils peuvent se conserver facilement encore 5 ans.

 

Domaine Christophe Curtat ne fait partie à priori d'aucun réseau référencé par Vinbio.

Domaine Christophe Curtat suivi sur Twitter …

Domaine Christophe Curtat vu par Google …