Aux Caudelayres (2ième vin du Ch. La Grave)

la Grave
33126 Fronsac
France

  05 57 51 31 11

http://www.paulbarre.com

Aux Caudelayres (2ème vin du Ch. La Grave)

Pascale et Paul BARRE.

Fronsac (4,21ha.)

AOC Fronsac

Certification Ecocert (Mention Demeter)
Culture Biodynamique depuis 1990

Sol: Argilo sableux
Cépages: Merlot 60%, Cabernet Franc 10% et Cabernet Sauvignon 30
Densité de plantation: 6000 pieds/ ha.
Age moyen des vignes: 25 ans
Production: 12000 bouteilles élevé uniquement en cuve

Cette propriété fût mise en valeur par Auguste Bloy, trisaÏeul de l’actuel fermier Paul Barre. depuis 1974 celui-ci se passionne à faire revivre le patrimoine familial. Ce lieu, de temps immémoriaux a été reconnu salutaire, les habitations en témoignent: les styles des XIII ème, XV ième, et XVIII ième siècles s’y retrouvent avec bonheur, donnant à la propriété son charme paisible.

Un terroir en biodynamie:

Malgré les difficultés rencontrées, cette reconversion à l’agriculture biodynamique n’a ammené aucun regret, le devenir qui se dessine est tellement passionant et les encouragements que je reçois des consommateurs est un élément supplémentaire s’il en fallait , pour perséverer ! La pratique de la biodynamie est un moyen de donner un véritable sens à la notion de terroir, de maintenir intact le patrimoine pour les générations suivantes et de permettre au vin de conserver sa personnalité et ses saveurs. Dans la conduite du vignoble est pris en considération les rythmes de la nature pour choisir les dates des travaux de la terre et de la vigne. La constitution de la diversité au sein du domaine tend vers un écosystème qui donne une grande résistance à la plante face aux agressions extérieures: reconstitution des haies, plantation d’arbres fruitiers, respect des ronciers, niche naturelle des prédateurs. Cultiver en biodynamie implique de soigner avec des produits qui respectent l’homme, la plante et son environnement. Le travail manuel est privilégié à celui de la machine et aux produits phytosanitaires. La biodynamie est une méthode scientifique, une alchimie moderne, un art au service de la terre qui permet d’extraire la sensualité de la terre. Après dix ans d’application de la méthode biodynamique, nous avons constaté suffisament d’effets qui confirment qu’il faut continuer dans cette direction. Nous assistons aussi à l’agonie des terres cultivées en chimie et restons toujours surpris que le progrès pour lutter contre une nouvelle maladie s’avère être une nouvelle bombe plus sophistiquée que la précédente. A l’opposé de l’agriculture officielle qui détruit pour créer la vie, en agriculture biodynamique, tout l’effort est basé sur le développement du vivant pour que la maladie ne puisse pas s’exprimer. Il est évident que nous avons à comprendre comment fonctionne un sol vivant qui seul peut donner l’aliment sain que le consommateur est en droit d’exiger.”

Le vignoble en dates

  • En Automne: distribution de compost dans les vignes et préparation de celui de l’année prochaine.
  • De l’Epiphanie à Mars: et uniquement en lune descendante, taille, tombée des bois, carcasonnage et pliage dans la foulée.
  • De Pâques à Octobre: labourage. Le vignoble est traité, lorsque cela est necessaire, avec le minimum de soufre, de cuivre, de chaux, tisanes et décoctions de plantes (des essais sont pratiqués pour supprimer définitivement le cuivre). Des préparations biodynamiques sont répandues à l’automne pour certaines, durant l’hiver et le printemps pour d’autres.
  • De Septembre à Octobre: les vendanges ! Depuis la plantation de 1993, les cépages sont systématiquement mélangés au sein des parcelles. On y retrouvera le merlot, grand dominant, suivi du cabernet franc et quelques pieds de raisin de table pour le plaisir du vigneron !…

Le millésime 1998: une année à renouveller !

  • Malgré les 80 mm de pluie qui sont tombés entre le premier et le dernier jour des vendanges, nous avons eu une campagne viticole plutôt sereine. Il est évident que huit jours de beau temps de plus au moment des vendanges auraient été la cerise sur le gâteau. Cepandant, la vendange était saine et à maturité, c’était le moment de la cueillir. Nous l’avons fait en ajustant les horaires pour ramasser dans les meilleures conditions.
  • Le seul reget, mais nous y travaillons pour les années à venir, c’est de ne pas avoir trouvé davantage de sujets différents et de n’avoir eu le choix qu’entre quatre clones par cépages pour les nouvelles plantations. Le problème est préoccupant pour la biodiversité, et nous commençons à nous pencher sur les semences ainsi que le font l’ensemble des biodynamistes. La semence a ce pouvoir de régénerer le sujet, car il y a véritablement nouvelle vie, alors que le clonage ne peut pas espèrer faire mieux que le sujet qu’il copie. Il serai bien malheureux que l’agriculteur soit dépossédé à tout jamais de son pouvoir de faire reproduire les plantes qui lui avaient permis de créer la richesse des variétés que nous possédons de nos jours pour le plaisir de nos sens, et que notre période serait bien incapable de renouveler…

AOC Fronsac 1998 (rouge)
Beaucoup de couleur, un rouge profond, un nez élégant avec de beaux fruits. Très belle longueur en bouche, un vin gourmand.

Voisin de la Dauphine dont il a été détaché, le vignoble est cultive selon les régles de la biodynamie. Il produit un vin souple, charnu, aux tannins tendres pour l’appellation. Depuis 1983 il a montré une personnalité plus affirmée et une définition du millésime plus forte que son voisin. Le Classement 2000 des vins et domaines de France

Paul Barre’s mother, Madame Maryse Barre, was responsible for converting Château Pavie-Macquin in St Emilion to biodynamic methods en the 1980 (the vineyard was sold in 1991 and the new owner dispensed with some of the biodynamic preparation, and the Demeter status has lapsed). Paul Barre gained his own experience by working in the vineyards of châteaux in the Libournais district. He purchased his in the 1980. High vine density augur well for deep colours and flavours in the wine, especialy on Fronsac’s soft limestone soils (called molasse). The roots are forced down, making for stong, healthy vines? This is a producer to watch because both Barre and his vineyards are coming into their prime. Organic wine guide – Monty Waldin

 


Le site : Aux Caudelayres (2ième vin du Ch. La Grave).

Aux Caudelayres (2ième vin du Ch. La Grave) ne fait partie à priori d'aucun réseau référencé par Vinbio.

Aux Caudelayres (2ième vin du Ch. La Grave) vu par Youtube …

Aux Caudelayres (2ième vin du Ch. La Grave) suivi sur Facebook.

Aux Caudelayres (2ième vin du Ch. La Grave) vu par Google …