Stéphane Derenoncourt

A l’occasion de la sortie d’un livre sur Mr Derenoncourt, nous allons vous présenter cet homme exceptionnel,

Stéphane Derenoncourt vous présente l’ouvrage “Wine one Tour ! un homme, un groupe” écrit par Claire Brosse, préfacé par Iggy Pop ! Parution le 22 octobre aux éditions de l’Epure.

Les éditions de l’Epure vont le présenter :

Stéphane est un Cht’I rebelle. Il arrive dans le Bordelais en 1982 avec pour seuls bagages sa guitare et les disques de Tom Waits. Il devient tâcheron dans les vignes à Fronsac, il apprend le métier de vigneron auprès de Paul Barre, pionnier de la biodynamie. Il devient rapidement maître de chai et s’occupe des châteaux La Grave, La Fleur Cailleau et Moulin Pey Labrie. En 1999, Christine et Stéphane achètent des vignes en Côtes-de-Castillon et créent de toutes pièces le domaine de l’A, un laboratoire grandeur nature pour tester leurs idées sur la viticulture. Aujourd’hui, le domaine de l’A est l’une des références en Côtes-de-Castillon et Stéphane Derenoncourt avec toute son équipe est un consultant demandé partout dans le monde.

Image de prévisualisation YouTube Entrevista Stéphane Derenoncourt para Cavall

La librairie Mollat présente Mr Derenoncourt :
Image de prévisualisation YouTube

“Stéphane Derenoncourt est affirmativement rock. Cette forme de coalition m’est apparue si forte et surtout si éclairante que je devais la travailler au corps, comme une évidence. Il faudrait le dévoiler, en parler… L’idée a fait son chemin, pourquoi ne pas l’écrire ? Raconter l’histoire de Stéphane en regardant par cette lunette. Retracer son parcours comme celui de ces musiciens qui se sont frottés aux réalités de leur époque, qui ont respiré les airs de leur temps et qui ont ouvert en grand les fenêtres de leur maison et de leur coeur. Vivre, sentir et partager, voilà ce que j’ai rencontré aussi chez Stéphane Derenoncourt, voilà ce qui m’a poussée à choisir cette ligne. Il a dit oui. Alors c’est parti, le travail a démarré.”

Claire Brosse

Et sur le site de DerenoncourtConsultants, on peut lire : “Il y a plus de terroirs incompris que de mauvais terroirs ! ”

bandeau plus belle la vigne bioSur le site “Plus belle la vigne bio” on lira :

Que représente pour vous aujourd’hui le phénomène du bio ?
Stéphane Derenoncourt : le devoir de tout viticulteur est de travailler proprement, les sols et la terre.
La terre, on l’emprunte, le but est de la transmettre à nos enfants. Je pratique la culture biologique depuis 1985, j’ai commencé avec François Bouchet. L’époque était très différente, le bio était une vraie philosophie, pas une mode ni un phénomène marketing.
J’ai toujours essayé de promouvoir la culture biologique comme un moyen de faire de beaux raisins, et non de correspondre à des exigences commerciales. De nombreux domaines que je conseille en France, dans le Sud, comme à l’étranger sont en culture biologique. A Bordeaux, c’est plus difficile de faire du bio en raison des conditions climatiques (les influences océaniques,les sols…), les vignerons veulent se garder la gâchette pour pouvoir traiter si nécessaire, surtout contre le botrytis qui est un véritable fléau.

Que pensez-vous de la Biodynamie ?
Stéphane Derenoncourt : la biodynamie est un mode de viticulture plus pointu, qui repose sur les textes de Steiner, son fameux cours aux agriculteurs de 1924. Il y a là quelque chose de passionnant, spirituel aussi.
C’est François Bouchet qui a initié le mouvement en 1956, en France, créé le premier domaine en biodynamie et converti plus d’un vigneron. Aujourd’hui on assiste à une guerre des gourous. Mais les fondamentaux sont excellents, les préparations sont fabuleuses, et ça fonctionne.

Stéphane Derenoncourt vu par Google …