Le pouilly-fumé d’Alexandre Bain a tout d’un grand

Logo LyonneLu sur Lyonne.fr …

Les rencontres avec Pierre Overnoy et Marcel Lapierre ont scellé le déterminisme professionnel du jeune Alexandre Bain.

Alexandre Bain et ses chevauxDu Jura et du Beaujolais, ces deux icônes des vins naturels, personnalités modestes, ont donné l’impression de faire du vin comme toujours. Le travail de la vigne et du vin, et tout autant leur philosophie de vie faite d’humilité et de simplicité, ont marqué le fils d’agriculteur de Tracy-sur-Loire (Nièvre). À 18 ans, il décide de prolonger son intérêt pour le vin par le métier de vigneron. Mais à certaines conditions, en particulier de se mettre en rupture avec les pratiques habituelles de la chimie et de la mécanisation à outrance qui ont gagné beaucoup de vignobles.

Ses armes faites dans quelques grands domaines sancerrois dont Henry-Pellet, il ne remerciera jamais assez la SAFER-Bourgogne de l’avoir retenu parmi plus de trente huit prétendants. Le seul avec un projet en bio ! Choix gagnant. Rapidement Alexandre Bain marque sa différence : il introduit (réintroduit) le cheval pour le travail de la vigne, rejette la chimie et les pratiques de collage ou de souffrage. « J’aime les vins qui ont du goût » lâche-t-il simplement. Immédiatement ses vins sont reconnus par la critique, les ‘nologues et les grands chefs. N’est-il pas à la carte du Noma de Copenhague, désigné plus grand restaurant du monde 2014 ? Récoltés mûrs et élevés en fûts, ses vins explosent en bouche et les plus anciens millésimes conservent toute leur fraîcheur. Des vins qui séduisent mais irritent parfois le milieu. Ainsi, en septembre dernier, l’INAO lui a retiré l’AOC : « vins non conformes ». Depuis plusieurs millésimes, la commission parlait d’oxydation. « Mes vins issus de la biodynamie se limitent à la fermentation du jus de raisin sans levures ni éléments extérieurs. Ils sont forcément en dehors des standards et des goûts normés que confère la chimie ». Ce droit à la différence, un vrai combat, est actuellement plébiscité par douze des cinquante meilleurs restaurants du monde. Ca vaut bien tous les labels !

Les vins. Domaine Alexandre Bain, Boisfleury, 18, rue des Levées 58150 Tracy-sur-Loire. Tél. 06.77.11.13.05. Blanc 11 hectares. Sauvignon blanc. 7 cuvées 2014 sont en vente cette fin d’année (entre 20 et 25 €). Terre d’Obus, La levée, Pierre précieuse, L d’Ange, Mademoiselle M Champ Couturier, Les Grandes hâtes.

J.Y. Vif