Le Domaine Modat à l’écoute de ses vignes

Logo Midi LibreLu sur le site du Midi Libre …

Domaine Modat sur le site Vinbio …

Cassagnes – La biodynamie en viticulture oeuvre à nourrir les ceps selon le cycle de la nature et à les traiter de façon naturelle.

À l’horizon, on distingue son chai de vinification. C’est celui du domaine Modat, isolé à flanc de colline. Un bâtiment gris, au beau milieu de 45 hectares, dont 23 en vignes, «avec vue sur les Corbières au nord, la mer à l’est, le Canigou au sud et enfin Bugarach», détaille frappé d’admiration Philippe Modat, le maître des lieux. En son sein, un bien étrange manège se trame: la culture de la vigne repose sur l’équilibre de son environnement. La biodynamie dans le texte.

Au début, purger la chimie des sols
Sitôt pris en main par Philippe Modat, ce «terroir original et esthétique» démarre en bio avant d’y construire dessus de la biodynamie. Au commencement, «les sols en chimie pure furent purgés puis consciencieusement labourés.» A l’écoute de sa terre, Phillipe Modat cherche «à créer une vie microbienne dans le sol pour qu’il nourrisse la vigne. En agriculture conventionnelle, la vigne est nourrie par un engrais.»
En alchimiste, il se réfère aux rythmes lunaires, verse des tisanes et des préparations biodynamiques. Avant la surveillance des astres et les décoctions, c’est à la racine du végétal que tout se déclenche. Dans le sol, la main de l’homme dépose du fumier naturel. Un épandeur fixé à l’arrière du tracteur lâche, quant à lui, du fumier composté de vache, d’ovins ou du Bactériosol®, jusqu’à ce que les organismes se développent. Silice de corne, camomille et ortie Sur des vignes en gobelet ou palissées, il faut procéder toute l’année à l’analyse des ceps, l’inspection du soleil et de la pluie : «Quatre averses sont tombées cet été. C’est exceptionnel ! Car qui dit peu d’eau, dit vignes stressées et donc vin de basse qualité. Cette année, quasiment 23 hectolitres à l’hectare ont permis aux vignes de bien boire.»
A l’automne et au printemps, vient le temps des confections des préparations 500 à la bouse de corne et 501 à la silice de corne, des stimulants de croissance. Si la vigne demeure en souffrance, la pulvérisation de tisanes à l’ortie, à la camomille et à l’écorce de chênes entre autre est requise. À l’instar de l’homéopathie. Après une vinification seine et sereine de jolies baies, la fermentation ne peut que mieux se réaliser. Le domaine Modat est «à la recherche de goûts puissants et d’arômes aux textures douces et au tanin fin» pour ses grenache, carignan blanc, macabeu, rouge et syrah. Et ce, pour tendre vers les références du chef : Jean-Michel Deiss (Alsace), Lalou Bize Leroy (Bourgogne), Nicolas Joly (Touraine) et Ganevat (Jura). «Alors oui, le coût est plus élevé. Mais derrière, la main-d’oeuvre y est plus nombreuse, la qualité sortie meilleure», sans parler de la reconnaissance.

Domaine Modat, lieu-dit «Les Plas », 66720 Cassagnes.
Tél : 04 68 54 39 14.